Blue Monday : 5 conseils pour remotiver les troupes par Sport Heroes

2 min de lecture

Il parait que c’est le blue monday …  le jour le plus déprimant de l’année. Si le jour bleu est une invention commerciale, les salariés désengagés ou démotivés, eux, sont une réalité, en janvier comme à d’autres moments de l’année. D’autant plus avec le retour au télétravail annoncé par le gouvernement et pendant une crise sanitaire comme celle que nous vivons actuellement. Mathilde Salobir, DRH de Sport Heroes, qui s’est donnée pour mission de donner à chacun l’envie de bouger au quotidien, dans le but d’atteindre un bien-être physique et mental, livre ses conseils pour remotiver les troupes.

Par
  1. Fédérer les équipes autour d’un projet commun 

 

Chez Sport Heroes, l’équipe dirigeante fixe des objectifs communs (comme “atteindre tel pourcentage d’utilisation des applications”) à tous les collaborateurs, quels que soient leurs métiers. Tout en misant sur d’autres types d’objectifs qui construisent le collectif et instaurent de la convivialité dans l’entreprise ! Comme, par exemple, se dire qu’au prochain semi-marathon, 10 salariés doivent s’inscrire.

  1. Prendre régulièrement le pouls des salariés 

 

Chez Sport Heroes, 12 questions sont posées tous les trois mois pour mesurer l’engagement des collaborateurs et identifier les potentiels signaux faibles de désengagement.

 

“Suite à ce travail, un débrief doit être effectué avec le manager de chaque équipe et l’équipe RH doit présenter les actions qu’elle décide de mener pour y répondre. C’est un bon message envoyé aux salariés : on donne la parole, elle est reçue, entendue et prise en compte. Et c’est un très bon indicateur de la santé de l’entreprise” déclare Mathilde Salobir.

  1. Valoriser les salariés

 

Chez Sport Heroes, les équipes RH ont mis en place plusieurs rituels qui visent à valoriser et reconnaître les salariés. Chaque mois, Sport Heroes organise le “Share Your Success” : un moment d’échange convivial pendant lequel les collaborateurs présentent des projets dont ils sont particulièrement fiers. Et chaque année, au moment des entretiens individuels, les salariés sont invités à désigner des collègues dont ils aimeraient obtenir du feedback (de manière anonyme ou non).

  1. Miser sur la culture d’entreprise et les rituels 

 

Chez Sport Heroes, beaucoup de rendez-vous ont été ritualisés. Ces moments sont importants pour engager le collectif. C’est notamment le cas de la Newsweek, un rendez-vous de 30 minutes chaque mardi matin pour discuter de l’actualité de l’entreprise.

 

Si la culture d’entreprise est indispensable pour motiver et engager les salariés, elle est aussi devenue indispensable pour les potentiels futurs salariés qui posent de plus en plus de questions sur les valeurs, la culture d’entreprise et la mission.

  1. Préserver la santé mentale et l’équilibre vie pro / vie perso

 

Chez Sport Heroes, c’est dans la culture d’entreprise de ne pas regarder les horaires. Les salariés peuvent, par exemple, prendre une longue pause déjeuner quelques jours par semaine pour pouvoir faire du sport. C’est considéré comme normal par tous ! Et du côté des salariés en télétravail à temps plein ? C’est un challenge supplémentaire pour les RH :

 

“L’enjeu de la déconnexion est très fort pour les salariés en full remote. C’est plus dur de déconnecter pour eux. On doit donc être particulièrement à l’écoute de ces salariés et entendre leurs alertes” déclare Mathilde Salobir.