Pénurie de carburant : le covoiturage en roue de secours

2 min de lecture

Alors que le gouvernement vient d’annoncer un bonus à venir pour inciter au covoiturage, les risques de pénurie de carburant en cours pourraient bien avancer l’agenda…

De nombreux automobilistes envisagent en effet de recourir au covoiturage, au moins en plan B, face à l’incertitude des prochains jours et à la galère dans de nombreuses stations essence.

Par

Un « conducteur de secours » à portée de clic

« Dans de telles circonstances, c’est toujours plus rassurant de savoir que l’on peut demander de l’aide à son covoitureur favori sur une application. Si tout le monde trouve prudent d’avoir une roue de secours à l’arrière de sa voiture, ça l’est tout autant d’avoir un conducteur de secours (un covoitureur). Dit autrement : une roue de secours à portée de cric et un covoitureur à portée de clic ! » préconise Tom Attias, responsable du développement chez Karos, l’application spécialisée dans le covoiturage domicile – travail.

Que ce soit lors d’une grève des transports, avec une invalidité temporaire (ex : un pied dans le plâtre)… la pénurie de carburant fait partie de ces imprévus qui peuvent être gérés plus sereinement grâce au covoiturage.

Des chiffres et des comportements inhabituels déjà observés

« Depuis ce week-end, au service support, nous avons reçu des messages du genre : Help ! Je crains d’être à court d’essence, possible de covoiturer ? » confie Tom Attias.

Observe-t-on déjà une hausse des covoiturages liés à la pénurie ?

« Oui et non, pour être rigoureux. La hausse du covoiturage liée à la pénurie est simultanément masquée par la baisse liée aux automobilistes qui vont pouvoir opter pour le télétravail. C’est un phénomène que l’on a déjà observé lors des grèves de transport. En revanche, nous avons un léger pic de nouveaux inscrits et du nombre de primo-covoitureurs, signes que des comportements inhabituels sont à l’œuvre. » poursuit Tom Attias.

Moins connue du grand public que la célèbre plateforme française du covoiturage longue distance, l’application Karos réalise pourtant dans de nombreux territoires (ex: Île-de-France) davantage de trajets que cette dernière sur le créneau spécifique des trajets domicile – travail. Depuis le rachat récent du spécialiste allemand GoFLUX, elle est devenue le leader européen du covoiturage domicile – travail.