Travailleurs nomades : Holiworking balise l’expérience du télétravail à l’autre bout du monde pour les salariés

3 min de lecture

Solution d’expatriation clé en main, Holiworking propose, aux salariés en poste, de télétravailler à l’autre bout du monde, sans changer d’employeur. Pour l’entreprise, la startup assure, sans surcoût, la continuité de la mission des collaborateurs en télétravail. Pour le salarié, Holiworking c’est la possibilité de garder son emploi et de partir travailler à l’international dans un endroit de rêve.

Par

 

Une innovation RH soutenue par un cadre juridique solide

 

Holiworking s’appuie sur une innovation RH pour encadrer le télétravail à l’international de collaborateurs salariés. La startup assure la mise en place d’un cadre juridique structuré et sécurisant entre l’employeur, le candidat au départ et Holiworking, ainsi qu’un accompagnement du collaborateur en amont (visa, logement, école etc.) et à destination. Sur place, un Holicoach veille à la mise à disposition d’un environnement de travail professionnel via un coworking, prend en charge les démarches administratives, répond aux exigences légales locales et surtout, facilite l’intégration culturelle pour une expérience riche et immersive.

 

Né en 2019, le concept s’est structuré pour donner naissance à Holiworking en Août 2020. Après une phase de construction de l’équipe – 7 personnes – la commercialisation a débuté début 2021. Holiworking adresse le marché B2B auprès des entreprises adhérant à un nouveau mode de travail et en B2C, auprès des salariés en quête d’expérience à l’international.

 

Gaël Brisson, fondateur de Holiworking, revient sur la genèse du projet :

“ Le concept Holiworking est né de vécus personnels à l’international (expatriation et voyages) et professionnels en tant que chef d’entreprise. J’ai une conviction forte – L’international fait grandir – Un collaborateur qui a vécu à l’étranger revient grandi, enthousiaste, avec des yeux plus ouverts sur notre culture, notre propre pays. Holiworking conjugue le respect des enjeux professionnels du collaborateur puisqu’il poursuit sa mission en télétravail à l’international, tout en ayant l’opportunité de vivre une expérience de vie forte, seul(e) ou en famille, avec la garantie d’un retour fluide. Pour l’entreprise, c’est un boost de marque employeur pour recruter et fidéliser, le tout sans aucun surcoût.”

 

À ce jour, Holiworking propose 7 destinations : Bali, Thaïlande, Île Maurice, Cap-Vert, Mexique, Afrique du Sud et Nouvelle-Zélande, pour des périodes de 6 à 12 mois.

 

Pourquoi cette levée de fonds ?

 

32, c’est le nombre de pays proposant un VISA télétravail en 2021, c’est 16 fois plus qu’en 2019 : une preuve s’il en est d’une tendance de fond, de pays qui cherchent à booster leur attractivité. Holiworking répond par ailleurs à la difficulté de certains secteurs à recruter et fidéliser des talents en recherche de mobilité internationale et plus généralement de flexibilité dans leur quotidien professionnel.

 

L’objectif est d’accélérer le développement en France en diffusant le concept. La startup a notamment besoin d’investir pour ouvrir, rapidement, de nouvelles destinations. L’étude juridique et sociale sur place, l’état des lieux sur l’attractivité du pays / sa sécurité, la recherche de partenaires à l’immigration, la création d’une société pour certains pays ou encore le recrutement sur place des Holicoachs représentent autant de coûts d’investissement pour s’implanter à l’international.

Aujourd’hui, 7 destinations sont disponibles. À l’échéance de 2022, Holiworking entend bien élargir sa proposition avec 23 nouvelles opportunités de départ.

Toujours en 2022, 300 salariés auront déjà, selon les projections de la startup, tenté l’expérience Holiworking.

 

L’offre attire les collaborateurs issus des générations X et Y, mais aussi les familles (avec enfant(s) en bas-âge) et les plus de 50 ans dont les enfants viennent de quitter le nid.

 

Olivier Marquis, dirigeant de Next Decision et partie prenante au tour de table :

 

“ L’idée nous plaît énormément car elle nous parle à nous, entrepreneurs, qui sommes confrontés à cette tendance forte : le télétravail sans frontières et sans risque. Holiworking vient professionnaliser la démarche et apporte le cadre nécessaire, à la fois pour le salarié mais également pour l’employeur. Nous sommes convaincus que ce modèle sera de plus en plus demandé par les salariés qui sont en quête de découverte et d’expérience de vie.”